Printer friendly
Acronymfinder

What does DAL stand for?

DAL stands for Droit Au Logement (French: The Right to have a Home)


This definition appears very frequently and is found in the following Acronym Finder categories:

  • Organizations, NGOs, schools, universities, etc.

See other definitions of DAL

Other Resources:
We have 86 other meanings of DAL in our Acronym Attic

Samples in periodicals archive:

L'usage de la force dans ces circonstances ne peut que provoquer davantage les etudiants et aboutir a des resultats catastrophiques, a-t-il dit au sujet des arrestations intervenues a l'universite Hassan II de Settat, expliquant que les manifestations ont ete organisees par les etudiants pour defendre leur droit au logement universitaire.
Ils demandent egalement [beaucoup moins que] une augmentation salariale de 100%, la revision du taux d'indemnites et la reduction de la duree des missions de 45 a 30 jours, le droit au logement, la reduction de la duree de service de 32 a 20 ans, une indemnite pour la femme au foyer de 10.
Plutot que de tenter de determiner le contenu exact et detaille du droit au logement ou de son <<noyau dur>>, c'est-a-dire la base minimale que l'Etat doit necessairement fournir, la cour developpa plutot un test general de raisonnabilite, plus severe qu'une simple exigence de rationalite (61), auquel doivent satisfaire les mesures sociales etatiques.
Ainsi, l'egalite entre les genres, le droit au logement, la non-discrimination, les principales libertes individuelles, l'inviolabilite de la personne et du domicile, le droit a la justice, le droit a la sante, le droit au travail, a la propriete privee, sont-ils promus au rang de valeurs constitutionnelles, dans le quatrieme chapitre de la [beaucoup moins que] Constitution [beaucoup plus grand que] polisarienne, ne comptant pas moins d'une vingtaine d'articles.
Le droit au logement, aux soins, a la formation et a l'emploi sont les pendants socioeconomiques du programme de Hanoune.
Un communique de l'Association accuse la direction de la SOGETA-SODEA d'avoir viole surtout les articles 8 et 10 de l'accord precite et de son annexe relatifs au plan social, privant ainsi plusieurs membres de l'Association de leur droit au logement et de leurs indemnites.